Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 16:31

Des idoles pour adolescents qui inondent les hit-parades à la fin des années cinquantes et au début des années soixantes, Jimmy Clanton est sans aucun doute celui dont l'influence du rhythm and blues est la plus marquée. 
Jimmy est né à Baton Rouge en Septembre 1942, dés son premier groupe en 1956 the Dixie cats, il est nétement influencé par la musique noire de Fats Domino, Little richard et Johnny Ace. Il rejoint ensuite les Rockets le groupe du pianiste Dick Holler (auteur plus tard de Abraham, Martin et John) en 1957 le combo rencontre à la nouvelle orléans Cosimo matassa. Matassa voit en Jimmy un trés bon chanteur de rhythm and blues qui chante avec son coeur, il le signe et devient son mananger et grâce à ce drnier Jimmy enregistre en Septembre 1957 pour le label Ace records.
Au départ Jimmy chante dans le style de la grosse vedette du Label le pianiste Huey Piano Smith, puis doucement trouve son style, il obtient son premier gros tube avec la ballade Just a dream qui arrivera au sommet des hit parades Pop et rhythm and blues début 1958.
Sa soudaine grande popularité lui permet de participer à l'émission de télé American bandstand de Dick clark, et d'être la vedette du film de Alan Freed Go Johnny Go (avec entre autre Chuck Berry, Eddie Cochran, Jackie Wilson, Jo Ann Campbell, Flamingeos, Cadillacs et Ritchie Valens) il y interprette le trés bon rock au style noire It take a long, long time, le medium Ship on the stormy Sea et la ballade My love is strong. Il réalise ensuite le simple Letter to an Angel (dans le style du Pledding my love de Johnny Ace) couplé avec Part of me. Mais c'est avec My own true love qu'il revient dans les hit parades (interprétation personnelle d'un air du film Autant en emporte le vent)..
Il revient dans le top ten en 1960 avec le trés bon médium rock Go Jimmy Go écrit par Doc pomus et Mort Shuman. En plein boom des teenage idols Jimmy laisse pour un temps le rhythm and blues pour le teen Rock.
Il fait ensuite sn service militaire et en 1961 sort des singles interressants comme don't look at me et Because i do (reprise de Dr Johns), ces rock plus rapides sont nétement marqué par une influence du son de la Nouvelle Orléans.
En 1962 il obtient un nouveau tube national avec l'excellente ballade Venus in blue jeans (N° 7 au hit parade), puis obtient son dernier tube avec Darkest street in town Il continu ensuite sur d'autres labels comme Phillips, Mala, Laurie et Imperial. Mais l'invasion des groupes anglais du milieu des années soixante le cahssera temporairement du monde de la musique. Il devient disk Jockey durant les années 1970, se tourne vers la religion dans les années 1980's et refait de la scène dans les festival Oldies dans les années 1990's.

L'un des meilleurs album de Jimmy est son premier album    LP-1001 - Just A Dream -  [1959]  Just A Dream/Take Her Back/No Greater Love/Part Of Me/It's All Over Now/Land Of Tomorrow//Letter To An Angel/It Takes A Long Long Time/My Love Is Strong/Losing The One I Love/Angel Face et Ship On A Stormy Sea
 


Jimmy Clanton as a long long time
envoyé par beatnickbandit. - Clip, interview et concert.

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Teen Rock
commenter cet article

commentaires