Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 18:54

Les Blasters est un des groupes les plus influents dans le domaine du Rock n'roll à la fin des années 1970 et début des années 80 aux USA en même temps que les Stray Cats, mais dans un registre et un style totalement différent. Le groupe est originaire de Downey en Californie et formé par Phil Alvin (chant)  et son frère Dave Alvin  (guitare solo) du bassiste John Bazz qui sont rejoint par  Bill Bateman à la batterie.
C'est en 1979 que commence réellement l'histoire des Blasters qui commence à se faire un nom dans le domaine du rhythm and blues original des fifties qu'ils jouent avec succés dans les bars de bikers de la région de Los Angeles. C'est doucement mais surement, que le groupe devient un symbole de la scène rock de Los Angeles au côté des Los lobos et de X. Leurs premiers enregistrements sont produit par le légendaire label de rockabilly de la côte Ouest Rollin' Rock.  Ils collaborent aux enregistrements d'artistes comme John Cougar Mellecamp et Lee Allen.
Leur

Le succés il le rencontre avec l'album The Blasters sur Slash records distribué en france par disc AZ AZ/ 2 419 de 1982, qui contient 12 excellent compositions de rock n'roll dont  5 gros classiques du genre Marie marie (archi repris dirant la décénie) I'm Shakin', Border radio, American music et So long baby goodbye (l'original du Ca cogne des Alligators).  Les autres titres No other girl, Hollywood bed, Never no more blues, This is iut, Higway 61 , I love you so  et Stop the clock sont également de trés bon rock n'roll à la fois fidèle au son des fifties et complètement de leur temps. Se rajoute sur ce disque le pianiste Gene Taylor et les deux saxophonistes Lee Allen et Steve Berlin.
On peut noter cette même  le superbe live Live at the venue London  qui est réellement de la dynamite et qui contient 5 fantastiques reprises de rock ou rockabillty des fifties comme High school confidential, Rock boppin' baby, Keep a knockin', Go go go, et Roll 'em pete et la trés bonne compos I don't want to
Dans leurs style trés particulier et original il réalise en Janvier 1983 un autre album Non fiction réellement excellent qui malheureusement n'obtiendra pas le succés de leur premier lp , il contient 11 titres fabuleux plein du boogie rock n'roll caractéristique des Blasters: Red rose, Barefoot rock, Bus station, One more dance, It must be love, Jubilee train, Long white cadillac, Fool's paradise, Boomtown, Leaving et Tag along.
Enfin on peut noter l'album Hard line de 1985 toujours sur Slash  sans saxophones, avec des influences Cajun sur certains titres, et un jeu de guitare de Dave encore plus époustouflant de créativité.  On y trouve une suite de trés bon rock: Trouble bound, Just another sunday, Hey girl, Dark night, Little Honey, Samson Delilah, Colored lights, Help you dream, Common man et rock n'roll will stand. On peut noter que leur titre Dark night de cet album sera utilisé dans un épisode de la série Miami Vice en 1985, mais aussi dans la bande original du film de quentin tarentino et Robert Rodriguez Une nuit en enfer ( From Dusk Till Dawn.) , et enfin ils apparaissent et interpretent deux titres dans le film Street of fire de Walter Hill. Le groupe se séparrent lorsque Dave Alvin commence avec succés sa carrière solo en 1986.
      
    




The Blasters - Red Rose
envoyé par strayvick.

 


Blasters So long baby goodbye
envoyé par craven. - Clip, interview et concert.

 


The Blasters - Rock boppin' baby

Partager cet article

Repost 0

commentaires