Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 23:17

L'un des plus grosspaniels.jpg succés de l'année 1954 est la splendide ballade doo wop des Spaniels Goodnight, sweetheart goodnight, titre qui au film des années n'a pas pris une ride, se trouvant régulièrement dans les BO des films américains.
L'histoire des Spaniels commence en 1952 au Glee Club de la Roosevelt High School, à Gary une petite ville de l'Indiana. C'est ici que James Hudson forme son groupe vocal avec Gerald Gregory (Basse), Ernest Warren (premier ténor), Opal Courtney Jr (Brriton) et Willie C Jackson (second ténor). Le groupe s'appel alors Pookie Hudson and the Hudsonnaires.
La création du groupe coïncidera avec la création par les époux Bracken (Vivian et James) aidé par le frère de Vivian James Carter du label Vee Jay.  Les premiers enregistrements du groupe devenu les Spaniels se déroulent dans les studios de Vee Jay le 5 Mai 1953, il en ressort le génial premier simple du label Baby it's you / Bounce.  Ces enregitrements sortiront également sur le label Chance avec des ventes bien plus conséquentes que sur le nouveau label Vee Jay encore trop peu connu du public.
En Septembre 1953 les spaniels repassent en studios pour un second petit classique du doo wop le single The Bells ring out et surtout House cleaning, ce dernier obtient un grand succés régional.
C'est début 1954 qu'ils enregistrent Goodnight sweetheart goodnight, ce titre sera l'un des plus gros succés de rhythm and blues de l'année. (On peut noter deux covers blanchisées par les Mc Guire sisters et Johnny and Jack)
Début 1955 le service national appele Opal Courtney qui est remplacé par James "dimple" Cochran. On peut noter aussi l'arrivée du guitariste Jerome Henderson, et le départ de Ernest Warren. Mais cette année les Spaniels ont à nouveau un gros succés national dans les charts rhythm and blues avec le simple Painted pictures / Hey sister lizzie, malgrés cela en fin d'année Pookie Hudson et Willie Jackson quittent à leur tour la formation.
Malgrés cela la formation continu en 1956 avec James Cochran en barriton, Don Porter en second tenor et Carl Rainge en lead tenor, en fin d'année Pookie Hudson revient dans les Spaniels. De cette année sortent de trés bons enregistrements comme False love, Why don't you dance et You gave me peace of mind (qui sera repris par Gene Vincent). En 1959, malgrés l'enregistrement de neufs autres trés bon titres les ventes baissent et le groupe se séparre, on peut noter entre autres You're gonna cry, Crazee baby et Great gooley moo. Pookie Hudson reformera les Spaniels en 1960, puis fera une carrière solo à partir de 1962. Gerald Gregory fera partie de Sonny Til's and the Orioles. L'album Great Gooley Moo de Charlie Records  CRB 1021 regroupe 16 titres  des Spaniels sur Vee Jay.
Les titres non cités précédemment mais également présent sur l'album, comme  I like it like that, Play it cool, Automobiles, Tina, Baby it's you,  Why don't you dance, You don't move me et I need you kisses sont autant de perles du doop wop à écouter sans modération.



Spaniels live 2007 - Peace of mind


Découvrez la playlist Spaniels avec The Spaniels

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article

commentaires