Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 23:39


Les Coasters est une formation vocale noire des fifties qui place son style entre le doo wop et le rock n'roll noir des fifties, ils sont aujourd'hui coasters.jpgune référence du genre grâce à des mégas tubes comme Charlie Brown, Yakety yak, Searchin, Poison Ivy ou That is rock n'roll.

L'histoire des Coasters remonte à 1949, avec le groupe vocal les Robins dans lequel nous trouvons Bobby Nunn (le leadeur basse du groupe) et Carl Gardner (leadeur tenor), ce groupe fera de trés gros tubes doo wop avec Riot in cell block N°9 et Smokey Joe's cafe.
C'est grâce à l'énorme succés de Smokey Joe's cafe que le duo de compositeur Leiber & Stroller (auteurs du titre ) est signé chez Atlantic records en 1955. Cette même année les deux anciens Robins seront complétés par Billy Guy (Barriton) du duo Bip et bop et Leon hughes pour former les Coasters qui sortiront leurs futurs enregistrement sur une filiale de Atlantic, Atco records.
Le premier titre (et succés )de la formation le trés bon Down in mexico date de Janvier 1956, ils obtiennent ensuite leurs premier N° 1 au hit parade avec le génial Young blood (Juin 1957), mais aussi (véritable tour de force avec la face b du titre le tout aussi génial Searchin'.
Fin 1957, le manager du groupe le visionnaire Lester Still (qui est à l'origine de la création du groupe) complète la formation avec l'ancien basse leadeur des Cadets,  Will "Dub" Jones et Cornell Gunter (leadeur des Flairs).
En 1958, les Coasterscoastersgreatest.jpg obtiennent un mégatube  ( n°1 dans les charts, et plus d'1 millions d'exemplaire vendu) avec Yakety yak, suivi rapidement d'un second énorme succés avec Charlie Brown (n°2 dans les charts R n'b et Pop).
En 1959, ils obtiennent encore deux trés gros tubes avec Along came Jones (N°9 des charts Pop) et Poison Ivy (N°1 des charts R n'b et N° 7 des charts pop). La présentation de cette formation légendaire réunissant des membres de certains des groupes de doo wop les plus remarquable du début des fifties, ne serait pas complète si on ne citait pas le guitariste Adolph Jacob. Lors des enregistrements studio chez Atco nous trouvons le saxophoniste légendaire King Curtis.
Durant les sixties les Coasters obtiennent d'autres gros tubes avec Wake me, Shake me, Shoppin' for clothes, Wait a minute (datant de séances de 1957!!) mais surtout avec le classique Little Egypt. En  Juin 1961 Cornell Gunter quitte le groupe pour former deux ans plus tard les "Fabulous Coasters". Ce dernier est remplacé au sein de la formation original par l'ancien leadeur des Cadillacs Earl "Speedo" Carroll, ils obtiennent d'autres tubes durant la seconde moitier des sixties avec Let's go get stoned (1963), Down home girl (1966), She can  (1967) et en 1968 avec D.W Washburn. Durant les années 1970, Will Jones est remplacé par Ronnie bright (ancienne basse des Valentines). Ils obtiennent en 1971/72 un nouveau hit national avec une reprise du Love Potion number nine des Clovers. Par la suite la formation continu à tourner avec succés dans des festivals de Rock n'roll revival. On peut noter l'entrée en 1987 des Coasters (Gardner, Guy, Jones et Gunter) au Rock n'roll hall of fame.
Evidemment c'est la pèriode Atco 1956 - 1963 qui est la plus exitante à mon goût.
Je possède le fantastique premier album ATCO 33-101 The coasters de 1957 avec Searchin', One kiss led to another, Brazil, Turtle Dovin', Smokey joe's cafe, Warp it up, Riot in cell block number nine, young blood, loop de loop mambo, One kiss, I must be dreamin', Lola, Framed et Down in Mexico.

Je complète ce lp par leur premier Greatest hits Atco SD 33-111 de 1959 avec Poison Ivy, Along came Jones, Down in mexico, The shadows knows, I'm a hog for you, Charlie Brown, Yakety yak, Zing! went the strings of my heart, That is rock n'roll, Young blood, Sweet georgia brown et Searchin'. Ce dernier présente 12 chef d'oeuvres de Rock n'roll doo wop absolument indispensables mettant en évidence les raisons de la popularité du groupe durant les fifties et la première moitier des sixties.


 





Along Came Jones - The coasters original tv clip



The Coasters and Del Shannon - Searchin 1965



 

Découvrez la playlist coasters avec The Robins aka The Coasters

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article

commentaires