Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 16:44
Carl Lee Perkins est l'une des figures incontournablecarlperkinscarlperkins.jpg de Sun records et du Rockabilly.Il est une des grandes énigmes de l'histoire du rock n'roll, communément les musicologues considérent que Carl si il n'avait pas eut un accident d'auto en tournée, il  aurait peut être eut la place de roi du rock n'roll obtenu par Elvis.
Ce ne sont que des supositions, rien n'est vraiment sur, ce qui l'est c'est que son Blue suede Shoes fut un énorme succés, et que son accident l'a éloigné des charts au sommet de sa carrière.
Lorsque le producteur du label Sun records Sam Phillips a vendu le contrat d'Elvis Presley à RCA,  il savait que le talent et le potentiel de Carl lui permettrait de rebondir encore mieux.
Carl Lee Perkins est né dans la petite ville de Tipton dans le Tennessee, il est d'une famille trés modeste, mais dés son plus jeune age chante et s'interresse à la musique, à l'école et à l'église sa belle voix se fait remarquer. Il écoute à la radio les émissions du Grand Ole Opry sur WSM, il apprend la guitare avec son voisin un homme noir agé du nom de John Westbrook.
Carl et ses frères Jay et Clayton forment un groupe à partir de 1947, ils jouent de la country sous le nom du Perkins brothers'band. Leur formation bientôt rejoint par WS Holland (un copain d'école) à la batterie,perkins.jpg joue énormément dans les bars de la région, et le style de guitare de Carl s'éloigne progressivement du jeu country traditionnel pour des rythmes enlevés empruntée aux bluesmens.
Sa rencontre avec Curley Griffin guitariste/chanteur/compositeur qui possède une émission de radio lui permet d'enregistrer des démos qu'il envoie au maisons de disques. En 1954, Carl entend dans l'emission radio de Bob Neal "Blue moon of Kentucky" d'Elvis Presley, bob à la fin du titre mentionne la maison de disque Sun records.
Carl et son groupe part alors à Memphis. lors de l'audition pour Sam Phillips, ils commencent par interprétter de la country mais sans succés pour Sam, Carl avant de partir, décide d'interpréter Movie Magg (qu'il a composer à l'age de 12 ans!), Sam est emballé, leur demande d'écrire un second titre et il les enregistre. Carl compose donc Turn around et le simple contenant les deux titres sort le 22 Janvier 1955. 
Carl prend alors Dick Stuart comme manager (animateur à KWEM de Memphis). Le 11 juillet le groupe revient en studio et enregistre Gone gone gone, Let the jukebox keep on playing, what ya doin' when you're crying? et You can't make love to somebody. Le second simple couple le rockabilly Gone gone gone avec la ballade country Let the juke-box keep on playing sur le Sun 224.  Ils commencent à avoir des ventes conséquentes de son dernier disque et part en tournée avec Johnny Cash et Elvis. C'est sous l'impulsion de Johnny Cash que Carl écrit Blue suede shoes une nuit à Amory ( Mississippi), il s'inspire d'une phrase qu'il a entendu lors de son service militaire en Allemagne et écrit: "It's one for the money, Two for the show..." sur un sac de pomme de terre n'ayant pas de feuille de papier à portée de mains. 
Les 17 et 18 Décembre 1955, à lieu la scéance historique qui voit l'enregistrement de Blue suede shoes, Honey don't et Sure to fall. Le 1er Janvier 1956 sort le simple Sun 234 avec Blue suede shoes et Honey don't. En 1 moi Blue suede shoes devient une vente énorme dans tout le pays, il arrive le moi suivant à la seconde place des charts rhythm and blues et des charts country et la quatrième place des charts Pop. Le groupe se produit dans plusieurs tV show comme l'Ozark Jubilee de Red Foley.DSC04956.jpg
Les tournées s'enchainent dans tout le pays et le 22 Mars 1956 ils ont un accident de voiture dut à la fatigue.
A sa sortie de l'hopital Carl reçoit une Cadillac de la part de Sam Phillips pour fêter son disque d'or. Ils reprennent alors les tournée et passent au Perry Como Show et toune dans le film Disc Jockey Jamboree.
En 1956 parait le simple Sure to fall / Tennessee (plûtot country) et le All Mama's children / Boppin' the blues (complètement rockabilly) qui fait un tube. Ensuite sortent Dixie fried / I'm sorry, i'm not sorry et Matchbox / Your true love qui également fait un tube en Mars 1957. Ces nombreux tubes lui permettent de participer au Grand Ole Opry.  Fin Janvier 1958 Jay se plaint d'avoir le côté gauche paralysé, il s'agit d'une tumeur au cerveau résultant de l'accident. Il agonise jusqu'en Octobre. Le 15 Aout Sun sort les deux simples Forever yours/ That's right et Glad all over / Lend me your comb. Début 1959 Carl quitte sun et rejoint son ami Johnny Cash chez CBS.
Les faces que Carl fit pour Sun Records sont absolument sensationnelles c'est du véritable rockabilly d'une grande qualité artistique à la fois rapide, violent et musical. Les titres les plus sensationnels de cette pèriode sont sont présent dans l'album essentiel qu'il fit pour Sun "Dance album of" il peut se suffire à lui seul contenant que des rockabilly géniaux (dont une étonante version du ONLY YOU des Platters) il contient donc Blue suede shoes, Honey Don't, Your true love, Boppin' the blues, Match box, Tennessee, All mama's children, Everybody's trying to be my baby, Wrong Yo yo soit des titres déjas sortis en simple plus des inédits.
Mais si on veut connaitre les autres titres que fit Carl chez Sun il est aussi interressant de se procurer le "Rocking Guitarman" de chez Charly records ce dernier contient d'autres titres tout  aussi excellent de Carl Comme Honky Tonk Gal, You can do no Wrong, Y O U, Dixie Fried, Glad all over,et  Her love rubbed off.
Enfin si vous ètes un fan inconditionnel de Carl chez Sun Records vous pouvez aussi aquérir le superbe coffret en 3 lps toujours de chez Charly "The Sun Years"




Playlist Carl Perkins sun





 





 

Carl Perkins - Matchbox
envoyé par Gatorrock784


Carl Perkins - Glad all over (film dick jockey jamboree)



Carl Perkins - Movie Magg // SUN - EP 115 Orig. -61 issue

 

Carl Perkins - Pink Pedal Pushers


CARL PERKINS first SUN RECORD1955 GONE GONE GONE


Carl Perkins - Dixie fried


Carl Perkins at Town Hall Party pt. 2


CARL PERKINS - LET THAT JUKEBOX KEEP ON PLAYING


CARL PERKINS - 'Honey Don't' - 1956


Carl Perkins Put Your Cat Clothes On


King of Rockabilly Carl Perkins-All Mama's Children

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Rockabilly
commenter cet article

commentaires