Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 08:29

Le Rock n'roll des années cinquantes se everlybestcadence.jpgcaractérisera par différents courants au style vraiment spécifique, les Everly Brothers crairont leur style à part entre Rock n'roll, teen rock et country folk. Il n'y aura que peut de copieur de leur temps si ce n'est les Kalin twins, il faudra attendre particulièrement les sixties et simon and Garfunken pour entendre de véritable déscendant du duo. Ils sont originaire de chicago. Leur frère ainé Ike leur père et leur oncle sont des musiciens de country and western qui se produisent trés souvent dans les clubs de la ville (à Madison et Maxwell streets particulièrement). Ike finit par décroché un travail dans la station de radio KASL à Waterloo dans l'Iowa. Il persuade ensuite ses deux jeunes frère Don et Phil de faire une carrière musicale en commençant à se faire connaître par le biais des émissions de radio. En effet Don et Phil  (agés de 8 et 6 ans)et leurs parents font régulièrement des shows sur les ondes de station de KMA à Shemandoah dans l'Iowa. Leur popularité est tel que l'émission change de nom en 1950 pour "The Everly Family Show". En 1952, la famille accepte un poste à Evansville dans l'indiana pour la station de radio WIKY. La popularité de leur show est telle que en 1953  qu'ils se déplace à Knoxville dans le Tennesse pour auditionner, et sont engager pour le Cas Walker's show pour une somme rondelette la semaine.

DSC04902.jpgLe plus célèbre de leur fan fut l'immense guitariste de country Chet Atkins, qui les découvrit en 1955, c'est par son biais que tout s'enchaine rapidement, ils trouvent un producteur Archie Bleyer et signent un contrat chez Cadence records en 1957. En Avril leur simple Bye bye love (composition de Boudleaux et Felice Bryant) devient un énorme succés montant en haut des classements pop, country and western et rhythm and blues (atteignant la première place des charts country, la seconde place des charts pop et la cinquième des charts Rhythm and blues) ils vendront trés rapidement plus de 1 million de disque. C'est la virtuosité de Don's à la guitare et de Phil aux harmonies vocales (bien que parfaitement soutenu  au chant par Don) qui rend ce titre vraiment unique et véritablement génial.

Dés Aout 1957 il refont un énorme hit avec le rhythmé Wake up little suzie qui atteindra les premières places des hit parades et sera vendu lui aussi à plus de 1 million d'exemplaire. Ils font alors une grande tournée nationale: The Biggest show of stars for 57 au côté de Chuck Berry, Buddy Knox, Fats Domino, Buddy Holly and the crickets, Eddie Cochran, Lavern Baker, Frankie Lymon and Teenagers, Clyde Mc Phatter et le Paul William orchestra.Et en fin d'année ils participent au Alan Freed Christmas show au Paramount Theatre de NeDSC04901.jpgw York .

 

C'est encore à Boudleaux Bryant que l'on doit le génial All i have to do is dream, le titre est enregistré en Mars 1956 par les Everly Brothers. Le titre devient à son tour un énorme succés grippant facilement aux premières places des hit parades, et dépassent lui aussi rapidement le million d'exemplaire vendu.

On peut noter également en 1958 Claudette (écrit par Roy Orbison) qui est la face B de All i have to do is dream  le simple Bird Dog / Devoted to you (sortie en Juillet) et  Problems (d' Octobre). Ils sortent aussi deux lps They're of and rolling (qui contient leurs premiers tubes plus des rock) et Songs our daddy taught us (qui contient un ensemble de reprise de traditonnel de la country et du folk)

En 1959 on peut noter l'excellent simple Poor Jenny / Take a message to Mary (Mars), et ('Til) I'l kissed you / Oh what a feeling (Juillet) et Let it be me / Since you broke my heart (Décembre). Année de sortie de leur premier et incontournable premier Best of le Everly Brother's best.

Ils signent en 1960 un contrat pour Warner Bros pour lesquels ils font encore d'énormes tubes comme Cathy's clown (de 1960) ou Walk right back(de 1961). DSC04904.jpgOn peut aussi noter de cette pèriode le simple So sad/ Lucille (1960), Temptation/Stick with me baby (Mai 1961), Crying in the rain / I'm not angry (Décembre 1961) That old fashioned (1962), I'm afraid (1963),  You're the one i love (Aout 1964) et Gone gone gone (Septembre 1964), ils feront comme cela un grand nombre de simple jusqu'en 1970 se tournant stylistequement souvent  vers la country et la folk musique. En lp on peut noter A date with the Everly Brothers (1960) et the golden hits of the Everly Brothers (1962)

Dans le monde les ventes des Everly Brothers àu début des années soixantes dépasseront tout titres et support (lp, single, eps) confondus les 40 millions d'exemplaire. Ils atteignent une telle popularité qu'il passe en vedette à l'american Bandstand tv show et au Grand Ole Opry.

Entre 1961 et 1962 ils partent faire leur service militaire chez les marines, ils continuent leur carrière musicale jusqu'en 1973, ou le duo se séparre. En 1983 il font un concert triomphale de retrouvaille au Royal Albert Hall de Londre et en 1986 il font un concert tout aussi réussi à Shenandoah, la ville organise une parade en leur honneur et baptise l'avenue "Everly Brothers avenue" le temps de la cérémonie. En 1986 ils rentre au Rock n'roll hall of fame, et en 1997 ils reçoivent le Lifetime Achievement de la Recording Academy, distinction qui sera remise à des artistes comme Fats Domino, Chet Atkins, Rolling Stones, Paul Mc Cartney, Stevie wonder, Bob Dylan et Barbarra Streisand.everlygoldenhits.jpg

Au niveau des lps The Everly Brothers' best Cadence CLP 3025  est à mon avis un des disques à posséder absolument, il compile tout les plus grands titres des fifties enregistrer par les Everly brothers: Bye bye love, I wonder if i care as mush, wake up little Susie, Maybe Tomorrow, This little girl of mine, Should we tell him, All i have to do is dream, Claudette, Bird dog, Devoted to you, Problems, et Love of my life.

The Greatest recording de chez Ace records (qui a rééditer le caralogue de Cadence) reprend la pochette du 1er best of cadence, mais le contenu varie en effet il contient 18 titres au lieu de 12, et nous trouvons certains titres en commun mais aussi d'autres chef d'oeuvres des everly brothers: Take a message to mary, Poor jenny, Like strangers, Hey doll baby, Leave my woman alone, (Til) i kissed you, , Rip it up, When i be loved et let it be me.

 Voici donc la réédition du best Of de 1959 publié par Ace Records mais avec

des des titres supplémentaires:

 

  Pour continuer avec la pèriode Cadence Ace records a publié deux albums ne correspondant pas avec les lp d'époque mais dont le choix des titres est merveilleusement bien trouvé.

Le Pure Harmony  CH118 compile des titres mettant en valeur 14 titres dans lesquels leurs extraordinaires qualités vocales sont mises en valeur avec leurs classiques comme Bye bye love, Wake up little suzie, bird dog, All i have to do is dream, Maybe tomorrow, Devoted to you, (Til') i kissed youLet it be me, Love of my live, Take a message to Mary et des titres moins connus comme Like strangers, I wonder if i care as much et Since you broke my heart.DSC04903.jpg
Le Rip it up CH 64 compile des titres qui se caractérise plus par le rythme que les harmony il contient:Rip it up (de Little Richard), leave my woman alone, hey doll baby, Brand new heartache, problems, Be bop a lula (oui une reprise de Gene Vincent), Poor jenny, This little girl of mine, Claudette, Should we tell him, When will i be loved, keep a knockin' (de Little Richard)

Pour le pèriode Warner le lp A date with The Everly brothers WB 1395 parait indispensable avec sa forme de double lp permetant en désolidarisant le battant du lp d'avoir un cadre photo avec une photo des Everly incluse !.
Au niveau des titres nous trouvons l'ensemble de leurs meikkeurs enregistrements comme Made to love (reprise en français en belles, belles, belles par Claude François!!! mais musicalement nétement supèrieur par les Everly), That's just to much, Stick with me baby, Baby what you want me to do (trés bon médium rock), Sigh, cry, almost die, Always it's you, Love hurts, Lucille, So how come, Donna donna, A change a heart et  Cathy's clown mais attention nous sommes sur ces enregistrements au début des sixties et donc les mélodies sont souvent plus teen rock que rock n'roll (voir rappelant Roy Orbison début sixties)
Le lp Warner WS 1471 The golden hits of the Everly Brothers  est comme son nom nous indique une compilation de leurs tubes de la pèriode donc quelques doublons avec le précédent (Cathy's clown, Lucille ) mais aussi d'autres titres trés réussis That's old fashionned, How can i meet her, Crying in the rain, I'm not angry, Don't blame me, Walk right back, So sad, Muskrat temptation et  Ebony eyes, Ici aussi comme pour le lp précédent le style est proche mélodiquement du teen rock début sixties us mais avec le son et les harmonies spécifiques des Everly.
J'ai évidemment quelques 45 tours des Everly
Le premier est un ep Heliodor  46 3001 pressage allemand Everly Brother's hit parade 4 titres incontournables: All i have to do is dream, be bop a lula, Claudette, Bye bye love ce la bel devait sans doute en Allemagne être l'importateur en Allemagne des enregistrements us de Cadence records.
Le second à la taille d'un 45 tours contient 6 titres mais en réalité il sagit d'un 33t le label est Scoop 33 7sr 5000 il contient Wake up little suzie, Bird dog, ('Til) i kissed you, All i have to do is dream, Problems, et Bye bye love (une sorte de mini best off!!)












 

 

 

 

 

J'ai ensuite deux singles toujours pèriode Cadence mais cette fois ci importé pour la Grande Bretagne donc chez London sous la référence 45- HLA.8554 nous trouvons This little girl of mine avec Should we tell him, et sous le 45- HL - A 8934 ('Til) i kissed you et Oh, what a feeling.


Découvrez The Everly Brothers!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires