Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 12:03

Ritchie Valens est la première star DSC04873.jpgdu rock n'roll d'origine mexicaine (chicano en anglais). Il est né à San Fernando au Nord de Los Angeles. Connie (la mère de Ritchie) à déjas un fils agés de 4 ans Robert Morales. Toute la famille travaille dans une plantation. Au début des fifties ils déménagent sur Pacoima. Trés rapidement Ritchie se passionne pour la musique, il est influencé par les chansons traditionnelles mexicaines et la country. A 11 ans il apprend la guitare, au collège de Pacoima dans lequel il est scolarisé, il joue et chante régulièrement durant les fête e l'école. c'est lors de son entrée au Lycée de San Fernando (San Ferando High School) il rejoint un groupe de rock n'roll du lycée The Silhouettes (rien à voir bien sur avec le groupe de doo wop qui interprette Get a Job). le groupe se fait rapidement un rénomée locale, et lors d'un concert à l'American Legion Hall, Bob Keane le créateur et producteur de Keen Records, entend Ritchie et décide de le rencontrer.
En Mai 1958 Ritchie vient auditioner pour Keane, qui cherche une vedette pour son nouveau label Del-fi recirds (en effet son premier label Keene records possède déjas comme grosse vedette Sam Cooke). Ritchie lui joue un instrumental qui emballe Bob, ce dernier lui demande d'écrire une chanson afin de pouvoir l'enregistrer. Durant l'été 1958 Ritchie enregistre le single C'mon let's go (une véritable merveille de rock n'roll blanc) avec l'instrumetal Framed en face 2. Trés rapidement C'mon let's go est un énorme tube qui se vend à plus d'1 million d'exemplaire. Le 1er Septembre un article est publié sur Ritchie et C'mon let's go.ritchievalenspaicomalive.jpg
  Il fait une tournée nationale puis revient en studio et enregistre un second single: Donna (une ballade pour sa petite amie Donna Ludwig) en première face et La Bamba (une version rock d'un traditionnel mexicain) en seconde face.  Le 6 octobre il apparait à la télévision au Dick Clark Show,  Donna devient à son tour un méga hit. En novembre, il fait un concert à Hawai avec Buddy Holly and Crickets et Paul Anka, puis il revient en studio pour enregistrer son premier albums, Le premier contient évidemment les deux singles précédents plus d'autres merveilles rock n'roll comme les rocks rapides Dooby dooby wha, Oh my head , une reprise de Larry Williams Boney Maronie et les splendides ballades We belong together, In the turkish town et la reprise du classique d'Ersel Hickey Bluebird over the mountain.
Le 10 Décembre, il fait un concert au Pacoima Junior High school qui va être sortie en album l'année suivante, ce dernier est un live dans lequel il reprend ses succés dans des versions plus accoustiques, reprend Summertime blues d'Eddie Cochran, fait des trés instrumentaux trés réussi comme rhythm song, guitar instrumental, et des rocks nouveau comme rock little darlin' et Let's rock n'roll.DSC04874.jpg
En Janvier 1959, il joue au Alan freed Show à l'Appolo Theatre de New York. et participe au film Go Johnny Go au côté de Jackie Wilson, Chuck Berry, Eddie Cochran dans lequel il interprette Ooh my head un excellent white rock décapant. Il revient ensuite en studio pour enregistrer Stay beside me, Hurry hup et the Paddie- wack song

  En Février il participe à une tournée nationale au côté de Buddy Holly, The Big Bopper et Dion and the Belmonts. C'est à cause d'un tempète de neige le 2 février 1959 qui bloque la route et rend impossible le voyage en bus, que les artistes de la tournée joue à pile ou face un voyage dans un avion privé vers la prochaine ville prévue, Buddy, Big Bopper et Ritchie gagne leur place , mais malheureusement s'écrase au matin du 3 Février. Cet accident fut une des plus grande tragédie de l'histoire du rock n'roll, et l'on dit depuis que ce 3 février 1959 est le jour ou le rock n'roll est mort.... (The day of rock n'roll died)
Son second album sort alors il est également trés bon et contient ses autres simples Big baby Blues /Fast freight  Cry cry cry / Paddiwack song et la seconde face de We belong together soit Little girl plus d'autres titres comme Paddiwack song, My darling is gone, Hurry hup et Rockin' all night.DSC04875.jpg
La Bamba devient rapidement l'énorme succés posthume de Ritchie que l'on connait ,qui donnera le titre d'un film sur sa vie en 1987 avec Los Lobos et Brian Setzer.
Grâce à ce long métrage ressort dans les bacs une multitude d'album de Ritchie Valens dont La Bamba L'original (sous entendu pas la version de Los Lobos) qui est une trés bonne compilation de ses deux albums studios.


Découvrez Ritchie Valens!

Ooh my head - Ritchie Valens


Ritchie Valens - La Bamba


Donna - Ritchie Valens


We belong together - Ritchie Valens


That's my little suzie - Ritchie Valens


Dooby dooby wah

Bonie maronie - Ritchie Valens


C'mon let's go - Ritchie Valens


Little girl - Ritchie Valens


Framed - Ritchie Valens

Cry cry cry - Ritchie Valens

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans White Rocker
commenter cet article

commentaires