Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 19:21
L'histoire commence au talent show de Dave Sommerville pour la Broadcasting Corporation à Toronto au Canada. Un soir il remarque 4 garçons particulièrement talentueux: Stan Fisher, Ted Kowalski, Phil Levitt, et Bill Reed, Dave est tellement convaincu qu'il décide de devenir leur manager. Malgrés les succés que remporte le groupe, Stan Fisher laisse le groupe au profit de ses études Dave décide de le remplacer en tant que leader. En 1955 les autres membre du groupe quitte le lycée pour se concentrer entièrement à la musique.
Nat Goodman devient alors leur manager, à la suite du Arthur Godfrey's talent scout à la télévision américaine, dans lequel il font un tabac, ils signent un contrac chez Coral records. Ils enregistrent une reprise des Cheers "Black Denim Trousers & Motorcycle Boots" (reprise en France par Edith piaf avec l'homme à la moto), Ils font un tube local de ce disque qui donne une reconnaissance régionale à la formation.
Leur audition pour le disc jockey Bill Randle (qui a aidé certains groupes à sortir de l'anonymat comme par exemple les Crew Cuts) leur ouvre la porte du label Mercury. Mercury cherche justement une formation blanche pour reprendre des succés de formations noires afin de toucher le public blanc.
Ils commencent par reprendre le mega tube de Frankie Lymon Why do you fool fall in love, mais aussi des titres des Clovers, Willows et Heartbeats.
Leurs plus grand succés sera en 1957 avec la reprise du Little Darlin' des Gladiolas, et en 1958 par The stroll (qui n'est pas une cover mais une composition de Clide Otis sur une idée de Dick Clark. Ils sortiront alors un lp, puis sous l'influence de Mercury, ils enregistrent un album avec Pete Regulo "The Diamonds meet Pete Regulo" Ils chantent Little Darlin' et Where mary go pour le film the Big Beat (en couleurs)en 1958 et le titre the Theme song pour le film Kathy O. Durant les fifties ils participent à de trés nombreux TV show: Steve Allen, Perry como, Vic Damone, Tony Bennett, Paul Winshell et biensur l'American bandstand. Durant les sixties la plupart des membres originaux quittent le groupe.
Leurs tubes sont trés nombreux, en 1956 ils classent Why do you fool fall in love, The church bells may ring, Love love love, Ka-ding dong, et Soft summer breeze, en 1957 année faste c'estl e tour de Little darlin', Words of loveZip zip, Silhouettes, et The Stroll, en 1958 ils continuent à investir les hit parades avec High sign, Kathy O, Happy years et walkin along. Ensuite ils ne classe deux titres dans les charts She say (Oom Dooby Doom) en 1959 et One summer night en 1961. Comme on peut le remarquer de nombreux titres sont des covers de succés de formations noires, mais il faut reconnaître que leurs versions ne se limite pas à de simple cover blanchissées mais bien à une réinterprétation personnelle et talentueuse. Mais il ne faut pas oublier que certains de leurs tubes sont aussi des compositions. Au niveau des disques la compilation de Rome  records (Rome 157) Best of the diamonds incl. Big hit "Little Darling" contient de nombreux hits (Little darlin, Church bells may ring, Walking along, She say, Why do fools fall in love, The stroll, High sign et Happy Years) mais aussi des titres moins connus souvent des compositions comme les vraiment bons:  Straight skirts, Batman Wolfman, Walkin' the stroll, Shoo Ya bleus, Oh , How i wish, One and Only, honey, honey bird, my dogs likes dog,  et Cool cool baby.  Leurs style sur certains titres fait un pont trés interressant entre le doo wop classique de la seconde moitier des fifties et le rock n'roll comme sur Straight Skirts et One and Only par exemple.



Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article

commentaires