Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 20:38

Nous allons dans cet article nous interrésser plus spécifiquement aux lps français sortie durant les 60's (donc posthume rappelons que Eddie quitte se monde le 17 Avril 1960) compilant les enregistrements légendaires qu'il fit entre 1956 et 1960 pour le label Liberty. Ces derniers seront réédité et complété par d'autres fin des 60's et durant les 70's sous le nom de la série Eddie Cochran Story.
C'est durant l'été 1956 qu'Eddie Cochran enregistre au Gold Star studio de Los Angeles le fantastique rock n'roll musclé Twenty flight Rock (qu'il interprétera dans le film The girl can't help it) et le médium rock à la mélodie inventive Dark lonely street, Eddie est accompagné de Guybo Smith à la contrebasse et Jerry Capehart (aussi son manager) à la batterie (dans le cas présent des boites à chaussures!!!..) Cette même année il enregistre deux trés bonne reprise Blue suede shoes de Carl Perkins et Long tall sally de little Richard. Son énorme premier tube est le pop rocker  Sittin' in the Balcony enregistré en Janvier 1957 au Liberty Custom Recorder, à l'équipe précédente se rajoute les Johnny Mann singers, et le médium rock Completely sweet sur lequel s'ajoute à la guitare rhythmique Perry Botkin. C'est en mai 1958 qu'Eddie enregistre son méga tube planétaire et chef d'oeuvre Summertime blues au Gold star studio avec Earl Palmer à la batterie, Guybo à la basse et les claquements de mains de la fiancé d'Eddie Sharon Shelley et Jerry Capehart. En Octobre 1958, il met en boite d'autres classiques comme le white rocker C'mon everybody (l'un des plus grand titre de l'histoire du rock) son tube suivant et le pop rocker Don't ever let me go. Cette année là on peut aussi noter Cherished memories un white rocker avec vocaux doo wop,  le white rocker déjanté Nervous breackdown , le sauvage Week end, les géniaux rock Jeannie jeannie jeannie et Pretty girl et enfin les pop rockers Stockin' and shoes et Pocketfull of heart.  Pour l'histoire il faut savoir que Let's get together (trés connu également) est en réalité la première version de C'mon everybody. Le 17 Janvier 1959 au Gold star il enregistre son autre gros tube le médium rock Teenage heaven (qu'il interprete dans le film Go Johnny go). Sur ce titre ce n'est pas comme sur les enregistrements précédent Eddie le producteur, mais Tommy Snuff Garrett, qui ajoute deux sax Mike Henderson et Mike Deasy, le pianiste Jim Stivers, Dave Shrieber à la basse et Gene Ridio à la batterie. Le titre sortira avec en face B la ballade acoustique I Remember. Le 23 Juin 1959 il enregistre au gold star son nouveau tube le génial rock musclé Somethin' else et le médium rock Boll Weevil song ici Eddie est à la fois à la basse et la guitare, Jim Stivers au piano et Gene Ridgio (ou Earl palmer) à la batterie. En Janvier 1960 au Gold star, il enregistre son prochain tube (qui sera posthume et prémonitoire) le splendide Three step to heaven et le rockabilly énergique Cut across shorty. Et c'est donc en Avril 1960 lors d'une tournée en Angleterre qu'Eddie décède dans un taxi (qu'il prend au côté de sa fiancé Sharon Shelley et Gene Vincent ) qui rentre dans un lampadaire à 30 km de Bristol. On peut également noter d'autre merveilles comme le hargneu Pink peg slacks, les mediums rock Sweetie pie, rock n'roll blues, Half loved et Stockin and shoes, les solides rock Guybo, Eddie's blues, hammy blues et Jam sandwich, la ballade en hommage à Buddy Holly, Ritchie Valens et Big bopper disparuent en Février 1959 Three stars (1960)et enfin le classique white rocker My way.


Pour en revenir aux albums postumes français sur l'oeuvre d'Eddie Cochran publiée chez Liberty records. le premier de cette indispensable série est le Remember me (qui en sera réédité sous le Eddie Cochran Story Vol1, superbe photo issue de la prestation d'Eddie dans le film la blonde et moi (The girl can't help it) le contenu est fait que de rock rapide ou médium long tall sally, let's get together, I almost lost my mind, Boll weevil, Lonely, Sweetie Pie, Milk cow blues, My Way, Pretty girl,  Pink peg slacks, Half loved et Blue suede shoes). le second est celui avec un portrait photographique couleur  d'Eddie sur fond noir avec "Eddie Cochran" marqué en rouge, il correspond à la réédition Eddie cochran story Volume 2 ici que du rock rapide et du pop rocker sauf  une reprise du Hallelujah, i love her so de Ray Charles (une des références artistique d'Eddie) Nous trouvons C'mon everybody, One kiss,Think of me, sittin in the balcony, teenage heaven, Cut accross shorty, Rock n'roll blues, Cradle baby, Proud of you, Pocketful of hearts , somethin' else) Comme sur le précédent album que du trés bon que le rythme soit rapide ou plus lent, avec une production superbe (souvent réalisé par Eddie lui même) avec une profondeur des instruments et des harmonies vocales trés originales.
Le volume suivant est celui ou Eddie est pris en photo au téléphone (avec des couleurs type technicolor splendides) correspondant au Eddie cochran vol 3. Celui si est également fantastique pourtant aucun de ses gros tubes si ce n'est Jeannie jeannie jeannie (repris entre autre par les Stray cats sur leur premier album) Pas de rock rapide mais une série de rock plus médium, d'instrumentaux et de pop rocker splendides: Am i blue (incroyable version rock d'une ballade jazz), dark lonely street, Little lou, Eddie's blues, Teresa, Guybo, Jam sandwich, Don't ever let me go, I remember, Hammy blues, et I've waited so long)
Le volume 4 (dont je ne possède pas la première édition)  compile 2 de ses plus gros tubes de rock rapide Twenty flight rock et Summertime blues associé à des médiums rock et pop rocker d'une grande inventiovité mélodique comme Drive in show, Little angel, completely sweet, My love to remember, I'm alone because i love you, That's my desire, tell me why et surtout sont gros succés posthume Three steps to heaven.
Ensuite est paru sont  dixième anniversaire (en 1970 évidemment), quelques versions différentes de titres présents sur les 4 volumes précédents mais surtout le rockabilly rapide Skinny Jim, et la ballade Three stars (en mémoire à Buddy Holly, Ritchie Valens et Big Bopper)
Le Volume 5 des Eddie Cochran story contient des version différente de twenty flight rock, pretty girl et little angel, quatres interviews, mais aussi des titres comme never, undying love, lovin' time, have i told you lately that i love you et surtout le déjanté et violent white rock Nervous breackdown, et le trés réussis pop rocker sittin' in the balcony (qui fut un de ses gros tube de son vivant rappelons le).
L'album the Legenday Eddie Cochran est également une pièce indispensable, il contient les enregistrement rockabilly qu'il fit avec Hank Cochran avant sa pèriode Liberty(qui n'était pas de sa famille ce qui ne les empêcha pas de se faire appeler the Cochran brothers) comme I'm ready, Latch on (c'est Hank qui chante sur ces titres et non Eddie), Des titres ou il accompagne Jewel Akens et Eddie daniels au niveau des choeurs et de la guitare Opportunity et Who can i count on?, des titres ou il accompagne aux choeurs et guitare Bob Denton:  Pretty little Devil, Thinkin' about you, un titre des Kelly Four Annies has a party dans lequel Eddie tient la guitare, plus des versions différentes de Pretty girl, Drum city (version différente de Guybo), Little Angel, Skinny jim et My love to Remember, un interview de 1960 et des nouveaux titres comme les instrumentaux Strollin' guitar, Fourth man theme (version du générique du film du même nom) et The scream instrumental agrémenté de hurlement d'effroi de fille, trés halloween.

 

Eddie Cochran - Blue suede shoes

 

 

 

 


Eddie Cochran - sittin in the balcony
envoyé par beatnickbandit


-Eddie Cochran - Be Honest With Me
envoyé par fuzz59


Three steps to Heaven - Eddie Cochran


Teenage Heaven -  Eddie Cochran

Rock n'roll Blues - Eddie Cochran

Completely Sweet - Eddie Cochran

My Way - Eddie Cochran

Jeannie jeannie jeannie - Eddie Cochran


Weekend - Eddie Cochran

Skinny Jim - Eddie Cochran

Lonely - Eddie Cochran

Long tall Sally - Eddie Cochran


Drive in show - Eddie Cochran

Nervous Breackdown - Eddie Cochran

Sweetie Pie - Eddie Cochran


Cherished memories - Eddie Cochran

Love Again - Eddie Cochran

Teenage cutie - Eddie Cochran

Am i blue - Eddie Cochran


Think of me - Eddie Cochran

Stocking and shoes - Eddie Cochran


Cut accross shorty - Eddie Cochran

Half Loved - Eddie Cochran

Don't by my baby me - Eddie Cochran


Eddie Cochran - Boll Weevil

Blue suede shoes - Eddie Cochran

Eddie Cochran - Dark Lonely Street


Pink peg slacks - Eddie Cochran


Let's get together - Eddie Cochran

Milk cow blues - Eddie Cochran

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans White Rocker
commenter cet article

commentaires