Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 20:20

C'est à la Armstrong High School de Washington que se sont formé les Clovers: Harold Lucas (lead tenor), Thomas Wood (second tenor), William Shelton (bass). Ils sont rapidement rejoints par John "Buddy" Bailey (autre tenor). En 1949, quelques changements Mattew McQuater remplace Woods, Harold Winsley remplace Shelton et le guitariste William Harris rejoint la formation. En 1950 le quintet enregistre son premier simple 78 rpm pour le petit label Rainbow "Yes that's my little baby/ When you come back to me" qui adroit à un article dans la revue "Cashbox" de Janvier 1951.Ahmet "nugetre Ertegun  Vice président de Atlantic records cherche de nouveaux groupes vocaux plus énergiques que les Harlemaires  et les Delta rhythm boys, il signe donc les Cardinals et les Clovers.

Le 1er disque qu'ils enregistrent accompagnés par le jump band de Frank Cully "Don't you know i love you", le titre arrive rapidement au sommet des charts rhythm and blues, et les ventes atteignent les 250 000 exemplaires.

Leur second simple Fool fool fool/ Needles est également un gros tubes à la fin de l'année ils atteignent le million de copie pour leurs 2 disques!!! En Octobre ils enregistrent One mint Julep /middle of the night, ils sont accompagné par Willis 'gator tail' Jackson (le mari de ruth brown) au sax ténor, Van Walls au piano, et Connie May à la batterie. En avril 1952 il est numéro 2 du hit parade rhythm and blues (et sera repris par Louis Prima). Le style des Clovers de la pèriode Atlantic est né un rhythm and Blues assaisonné de voix aux intonations gospels. One mint Julep est une histoire d'alcool comme le Fat back corn nad liquor de Louis Jordan ou le One scotch, one burbon and one beer de Thurston Harris. Ils enregistrent aussi Nip Sip couplé avec In the morning time, et le titre Ting a ling (a double sens sexuels) couplé avec Wonder where my baby's gone". Ting a Ling se retrouve trés vite en haut des charts rhythm and blues dans la même session que Ting a ling ils mettent en boite deux simple I played the Fool/ Hey Miss Fanny  et Yes It's You/Crawlin ils atteignent la 3 eme place des charts R & B l'un en Septembre 1952 et le second en Mars 1953!!.

En 1953 ils enregistrent le single Good Loving/Here goes a fool qui en Juillet atteint la seconde place des charts R&B. En Septembre ils enregistrent  le simple Lovey Dovey/Little Mama les deux titres montent respectivement la seconde et la quatrième place des charts R & B (Le rocker Buddy Knox fera lui aussi un tube avec sa version Rock n’roll/Rockabilly de Lovey Dovey) I got my eyes on you enregistré durant la même séance avec son rythme calypso et au thème blues atteint la 7 eme place des charts R & B en juillet 1954.  Le titre est couplé avec le très rock n’roll Your cash ain’t nothin’ but trash.  En fin d’année Billy Mitchell remplace Charles White.

En Aout 1954 ils enregistrent I Confess qui sera couplé avec All right Sweetie (enregistré en même temps que Good lovin. Le groupe devient un sextet avec l’arrivée de Johnny Moore, le retour de Bailey. Le 16 Décembre ils enregistrent Blue velvet (reprise d’une ballade de 1951) couplé avec If you love me monte à la quatorzième place des charts R & B. en Mars 1955. Ils apparaissent alors dans le film « Rock n’roll revue » avec d’autres vedettes de l’époque (Amos Milburn, Joe Turner, Fats Domino, Ruth Brown…) Durant la même session ils enregistrent le simple Love bug/In the morning time qui sont des excellents et rapides jump rock.

Nip Sip enregistré en Avril 1955 atteint la quinzième place des Charts R &B en  Septembre (Les Diamonds en feront une cover), il est couplé avec le salace « If i could be loved by you ». En novembre ils enregistrent Devil or Angel un titre complètement Doo wop, et Love love love qui sera leur dernier et plus gros succès Atlantic, il se classera n° 30 aux charts nationaux et N° 10 aux charts R & B. Mais on peut noter les excellents titres So young en 1957 et All about you en 1958. En 1959 ils font un album chez United artists aux titres quoique d’une très grande qualité vocale, ils leurs manque le rythme jump des faces Atlantic, en effet c’est un album surtout des ballades calmes et mélancoliques rappelant le style des Flamingoes. On doit ensuite noter le plus gros succès de leur carrière « Love potion number » un Doo Wop au rythme plus soutenu typique de la fin des fifties qui était écrit par les faiseur de hit Lieber et Stroller.  Les albums à posséder pour la période Atlantic sont le magnifique album Atlantic 8009 qui contient 14 de leurs titres enregistré entre 1951 et 1955 que l’on peut compléter par le lp five cool cats d’Edsel records qui contient (6 doublons) mais aussi 12 titres supplémentaires enregistré entre 1951 et 1958. On peut aussi se procurer le très agréable album united artists The Clovers in clover de 1959.

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Doo Wop
commenter cet article

commentaires