Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 08:44

Le rock n’roll feminine se limite souvent dans l’esprit de la plupart des gens à Wanda Jackson et Brenda Lee en réalité il y a beaucoup plus de chanteuse de Rock n’roll Joe Ann Campbell, Lavern Baker, Georgia Gibbs, Ruth Brown et aussi Janis Martin. Souvent appelé « The female Elvis » (L’Elvis féminin) elle inspira même à l’époque le groupe Rockateens de chez Roulettes records qui baptise un de leur titre « Janis will rock ». C’est chez RCA qu’elle réalisera ses enregistrements aujourd’hui légendaires est d’une qualité au moins identique de ceux de sa rivale de chez Capitol Wanda Jackson. C’es à l’age de 15 ans qu’elle enregistre son chef d’œuvre le rock n’roll énergique « Drug store rock n’roll » qui aura des ventes conséquentes, ce sera le début de sa célébrité avec des passages tv au Tonight show, American bandstand et Ozark Jubilee », elle enregistre ensuite son second chef d’œuvre « My Boy Elvis » qu’elle présentera au Grand Ole Opry. Elle sera en cette fin 1956 considéré par le Billboard magazine comme la plus prometteuse artiste féminine de l’année. Après s’être marié en fin 1958, et eut un enfant en 1959, elle signe chez Palette records. Cet album nous présente ses deux énormes classiques mais aussi d’ autres titres du même acabit. En 1956 elle enregistre « Will you William », « Barefoot baby » qui sont deux autres merveilles de rock n’roll féminin, et une reprise de Roy Orbison « Ooby dooby ». En 1957 elle publie 4 autres rock inventifs et énergiques “Just squeeze me », « Cracker jack », Good Love » et « Love to piece ». De 1959 le lp nous présente le superbe “Bang bang” qui est encore un petit chef d’oeuvre. Nous trouvons ensuite deux inédits « William » (1958) et « Love me, love » (1957) qui sont d’une qualité comparable au reste du disque. La plupart de ses rocks les plus célèbres se trouve sur l'indispensable album Bear Family "That Rockin'Gal"


Janis Martin - Drugstore Rock And Roll


Janis Martin - Little Bit (1956)

Janis Martin - Ooby Dooby

Janis Martin - Let's Elope Baby (1956)



Janis Martin - Cracker Jack


Janis Martin - My Boy Elvis


JANIS MARTIN- "BANG BANG" (1958)

Janis Martin - Alright Baby - Live Green Bay 2005

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans White Rocker
commenter cet article

commentaires