Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 07:39

Comme le nom l’indique le lp d'Eddie Bond Original early Recording de white label regroupe les premiers enregistrements de Eddie Bond. En 1955 Eddie et ses stompers auditionne chez Meteor et King mais sans succés, il finit par enregistrre dans la succursale du label Ekko de Memphis (en effet la maison mère du label est basée à Los Angeles), dans cette session nous trouvons Hank Garland à la guitare, Jerry Byrd à la steel guitare, Eddie Hill à la guitare rythmique, Floyd chance à la basse et Murray Harmon à la batterie, il en ressort 2 singles « Double Duty Lovin’ » avec « Talking of the wall » et « love makes a fool » et « Your eyes » Les titres sont plutôt country, même si « Talking of the wall « est un rock plutôt convaincant avec sa sonorité blues. Après une pèriode de tournées et passages radio, Eddie enregistre chez Mercury en mars 1956 ses deux premiers véritables Rockabilly « Rockin’ daddy » (reprise de Sonny Fisher) et « I ‘ve got a woman » (reprise du mega tube de Ray Charles) le premier est dans le style de Sun records, un rythme rapide et une production la plus authentique possible, le second est une interprétation très réussie du morceau rhythm and blues de Ray avec une sonorité rockabilly. Le single se vendra relativement bien, mais pas assez pour rentrer au hit parade national. La seconde session nous donnera des enregistrements encore plus excitants « Slip slip slippin in » , « baby, baby, baby » en Juin, et en Septembre Eddie met en boite « Flip flop mama » et le superbe « Boppin’ Bonnie » (écrit par Jody Chastain et jerry Huffman qui font partie du groupe de Charlie feathers. Eddie se fait alors une place dans le monde du rockabilly en étant sur la même affiche que Ernest Tubb, ou Carl Perkins, il passe également au Big ‘d’ Jamboree. Ses enregistrements suivant de Février 1957 « You’re the part of me » et « They say we’re to young » sont clairement country, comme “blacksliddin’” issue de la même session.Enfin la dernière session pour Mercury de juillet 1957 nous laisse de très bons médium rockabilly avec « Lovin’ you, Lovin’ you », « Herchey bar » et surtout l’extraordinaire « Love, love, love ».


Eddie Bond And The Stompers - Rockin' Daddy //1956 45 RPM


Eddie Bond - Flip Flop Mama


Eddie Bond - Boppin' Bonnie


Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Rockabilly
commenter cet article

commentaires