Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 07:11

Les enregistrements Coral des frères Burnette sont considérés à raison comme les plus remarquables du rockabilly à l'intars de ceux d’Elvis Presley  chez Sun. En effet, le Rock n’roll trio formé de Johnny Burnette (chant, rythmique), de son frère Dorsey Burnette (contrebasse) et en guitare solo Paul burlison ont pour le label Coral en 7 séances enregistré quelques des plus beaux exemples de rockabilly sauvage. Le son de ces titres à perdu les influences hillbilly, la guitare de Burlison même s’il est proche du jeu de Scotty Moore (guitariste de génie derrière elvis) tend vers le Jazz avec toute les subtilité et le délié du style, mais il ne faut pas croire qu’il sagit de titres académiques, en effet les morceaux sont soutenu par un slapping bass et un rythme général débridé, et la sauvagerie du chant dans les titres les plus rapides accompagné de cris les rendent uniques. Ces séances légendaires date du 7 Mai 1956, 2, 3, 4 et 5 Juillet 1956, et du 22 Mars 1957, Dés le début de 1956 les 3 boxeurs apparaissent au Ted Mack amateur show à la télévision, de part leur impact lors de leur premier passage ils continuent d’y apparaître régulièrement. Leur célébrité régionalement naissante, intéresse des labels comme Capitol records, mais ils préfèrent Coral records, les premières séances sont enregistrées au studio Decca de New York, ils enregsitrent leurs premiers chef d’œuvre « Tear it up » (un des plus impressionnant rockabilly de l’histoire de la musique) , « You’re undecided », « Oh baby babe » (version personnelle de « Baby let’s play house » interprété chez Sun par Elvis) « Midnight train » (très bon medium rockabilly), et « Shattered dreams ». Les scéances de Juillet 1956 seront réalisé à Nashville dans les studios d’Owen bradley Ils sont rejoint par le batteur Buddy Harman et Owen bradley au piano sur certains titres ( « Chain’s of love », « I just found out » (excellente ballade rockabilly), « My love you’re a stranger » sur ces deux derniers on notera également la présence en guitare rythmique de Grady Martin. Durant ces enregistrements sera utilisé l’effet Fuzz sur la guitare. Il faut noter cette série de chef d’œuvre incontesté de rockabilly qui se caractérise à la fois par de la spontanéité et de l’exubérance : « The train kept a rollin’ » (rockabilly à partir d’un titre de Tiny Bradshaw), « Blues stay away for me » (rockabilly blues), « All by My self », « Drinkin’ wine Spo-dee-o-dee », « Honey Hush » (réinterprétation complète du titre de Big Joe turner), « Please don’t leave me », « Rock thérapy » (rockabilly complètement déjanté), et « You’re baby blue eyes » Tout les titres de ces deux premières sessions sont superbes l’album que coral sortira de ces sessions est à juste titre l’un des plus exceptionnels de la décénnie, mais aussi comme pour les eps originaux tirés de ces sessions font partie des disques les plus chers du marché du disque de collection. Leur succés grandissant ils participent au tournage du film de Alan Freed « Rock rock rock » aux côtés de Chuck berry, Lavern Baker ou Franky Lymon » à noter que lors du tournage dorsey n’est pas présent et remplacé par Johnny Black. En 1957 ils repartent en studio à Nashville pour mettre en boites « Touch me », « If you want it enough », « Butterfingers », « eager beaver baby », mais le groupe se séparre à l’autome 1957, Paul Burlinson retourne à Memphis et les deux frères burnette se lance dans des carrières solos comme auteur mais aussi interprète mais cela est une autre histoire . Le double album Charly The legendary Johnny Burnette Rock n'roll trio compile la totalité des enregistrements Coral du trio.

 

Johnny Burnette & Rock 'n' roll Tro - All by Myself

Johnny Burnette - Hound Dog live 1956

Partager cet article

Repost 0
Published by beatnick bandit - dans Rockabilly
commenter cet article

commentaires