Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • Rockin-records le son du rock n'roll authentique au travers des disques
  • : Ce site présente le rock n'roll des fifties (1950's) sous ses différents courants musicaux: Rockabilly, Jump, Jive, Doo Wop, rhythm and blues, teen rock, twist au travers des disques.
  • Contact

Recherche

Liens

23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 07:01
Marty de son vrais nom Reginald Smith est né à Greenwich au sud est de Londres. C'est à cause de la facination qu'il éprouve face au succés et à la musique de Tommy Steele qu'il achète une guitare d'occasion et se consacre assidument à la musique. Comme Tommy Steele l'a fait avant lui Reg (Marty) joue tout les soirs dans des night clubs et coffee bars de Soho. Larry Parnes partenaire de John Kennedy (le découvreur de Tommy Steele) se rend au Condor ou joue Reg, pour voir ce nouveau chanteur qui séduit les teenagers londoniens. Parnes est impressionné par son talent est le signe à la fin de la semaine, Reginald Smith devient Marty Wilde. Josephine Douglas voit chanter Marty au Winston et décide de le faire passer au 6,5 spécials tv show qu'elle coprésente. Marty y interprette sous les conseils de Joséphine "Honeycomb" (titre du rocker us Jimmy Rodgers) Johnny Franz producteur pour Philips records lui signe un contrat. Ses premiers enregistrements sont en 1957 Honeycomb, Wildcat, Afraid to love, Love bug crawl, I'm falling in love et sing boy sing (titres qui sortiront en singles et 4 sur un ep) déjas ses enregistrements se partages entre morceaux rock n'roll et ballades.





C'est en 1958 qu'il obtient son premier gros tube avec Endless sleep titre qui se retrouvera sur un simple avec Her hair as yellow et en ep avec ce dernier et des titres de 1957 (I'm falling in love et Sing boy sing). 1959 est l'année de Marty il classe 4 chansons dans le hit parade Donna (reprise de Ritchie Valens qui sera couplée avec Love-a love-a love-aA teenager in love (reprise de Dion and Belmonts qui sera couplé avec Danny popularisé aux usa par Fabian) Sea of love (magnifique slow de Phil Philips énorme succés cette année là aux usa qui sera couplé avec Teenage tears) et surtout le petit chef d'oeuvre de médium rock   Bad boy (composé par Marty qui sera même repris par des chanteurs américains) et qui est couplé avec It's been nice hors un eps qui compile ses succés de l'année sort son 1er lp "Wilde about Marty on peut y entendre une majorité de solide rock qu'il emprunte aux maîtres du genre (Buddy Holly, Gene Vincent, Elvids Presley, Jerry Lee Lewis...)comme down the line,Blue moon of kentucky, I flipped, You've got love, Mean woman blues/ High school confidential, Splish splash et So glad you're mine...En 1960, il obtient son dernier trés gros tube avec le vraiment trés bon et original Johnny Rocco. Mais il aura quand même 7 autres titres qui rentreront dans les hit parades jusqu'en 1962. En 1960 sortira son deuxième lp Marty Wilde Showcase qui compile ses gros succés de 1959 et 1960 en live . On peut noter comme titres marquant Rubber ball (reprise de Bobby Vee) en 1960, When does it get to be love et One last kiss en 1961 et Little Miss hapiness en 1963 . Afin d'avoir un panel étendu du talent de Marty pourquoi ne pas se procurer les deux lps qui se complète  aisément le Bad Boy! de Philips et le Wildcat Rocker de Jan.   
Teenager in Love - Marty Wilde
Cliff Richard & Marty Wilde - Early in the Morning (1959)
Cliff Richard, marty Wilde, Dickie Pride - Three cool cats

Cliff Richard & Marty Wilde - When the Saints Go Marching In
marty wilde bad boy

Marty Wilde - Rubber Ball (1961)

Marty Wilde - Endless sleep

MARTY WILDE SINGS DANNY Live

Marty Wilde - Teenage Tears 78RPM


Marty Wilde - Johnny Rocco - 1960

Partager cet article

Repost 0

commentaires